Accueil Histoire du village

Histoire du village

Le Village en détail

Saint-Pierre-de-la-Fage (en occitan Sant Pèire de la Faja) est une commune française située dans le département de l’Hérault, en région Occitanie, son code postal est le 34520.
Ses habitants sont appelés les Saint-Pierrais. 

Commune rurale de montagne située dans le Massif central, sur le plateau du Larzac.

Saint-Pierre-de-la-Fage dont l’altitude varie entre un minimum de 360 mètres et un maximum de 780 mètres pour une altitude moyenne de 570 mètres couvre une superficie de 1860 hectares et ayant une densité de population de 7 hab/km², soit un total de 131 habitants, (population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, recensement de 2016).

Le maire de Saint-Pierre-de-la-Fage, depuis 2008, se nomme Monsieur Pierre Paul BOUSQUET.

Un moulin à vent a été rénové et se visite.
Ce moulin, recensé en tant que ruine en 1830 a été restauré en 2005 sous l’impulsion de la municipalité et sous la direction de Mr Garibal, charpentier-amoulageur dont ce fut la 14e réalisation.

Dans la Vallée, Le hameau de Parlatges possède une chapelle qui est un lieu traditionnel de pèlerinage pour les personnes ayant des difficultés d’élocution.

À l’intérieur de la chapelle se trouve un beau retable en pierre du 14 ème siècle qui représente des scènes de la vie de la Vierge pendant la jeunesse du Christ. Ce retable a été complété en 1926 par Paul Dardé qui lui a ajouté sa partie basse.

Autre Chapelle, celle de « Saint-Pierre Aux Liens », au coeur du village de Saint pierre de la Fage, restaurée en 1970.
D’une architecture sobre de pierres grises et de toits de Lauzes.
La partie comprise entre le clocher et le transept serait d’époque pré-romane.
La cloche qui vient de Lodève aurait appartenu au cardinal de Fleury.

L'histoire de Saint-Pierre-De-La-Fage

Les plus anciens vestiges, sur la commune, de civilisations sont une occupation préhistorique. Des cavités situées dans les falaises, six grottes conservent encore des restes préhistoriques (vases, bols, marmites, jattes…).

La Baronnie de Clermont possédait Parlatges, Foziéres, Canet, le rocher des deux vierges, Puilacher, Tressan, Nébian, Liausson, Brignac, Lacoste, Saint Guiraud, Saint Feux (Avisacio). L’importance de ces domaines prouve que les premiers Guilhem de Clermont étaient très puissants.

En 1242, Maffred est seigneur de Parlatges et de Villecun.
Béatrix Maffred, dame de Parlatges, épouse en 1411 Rigaud de Roquefeuil.
Son fils Guillaume de Roquefeuil épouse Vaurie de Maffred, dame de Parlatges, qui donne naissance à Jacques de Roquefeuil qui devient seigneur de Parlatges. Guillaume de Roquefeuil décède en 1495.

L’évêque de Lodève reçoit l’hommage de tous les nobles de son diocèse possesseurs de fiefs. Il est co-seigneur de Salasc, Soubès, Arboras et Saint-Pierre-de-la-Fage.

Il y eut au cours de l’histoire deux changements de nom de Saint-Pierre-de-la-Fage: en 1793 « Parlatges » et depuis 1889 « Saint-Pierre-de-la-Fage ».

Septembre 1944 durant la seconde Guerre Mondiale, des pillages (vols d’argent, chevaux, bicyclettes, matériel de culture, denrées, vêtements…) ont lieu dans toutes les maisons du village lors du stationnement, de 11h à 17h, d’une colonne allemande composée d’environ 1500 hommes.

(Source : Déclaration et procès-verbal de gendarmerie)

Remerciements à David Hernandez Negrier  pour son aide et ses recherches

Edifié à 620 m d’altitude, le moulin, recensé en tant que ruine en 1830 a été restauré en 2005 sous l’impulsion de la municipalité et sous la direction de Monsieur Garibal, charpentier-amoulageur, dont ce fut la 14e réalisation. C’est un des rares moulins réhabilités et en fonctionnement du Plateau du Larzac.

Il fonctionne par des moyens traditionnels et produit de la farine.

L’association « Les amis du Moulin de St Pierre » assure l’accueil et les visites (30 minutes) tous les jours d’avril à octobre.
Uniquement sur RDV (groupes, clubs…).
Tarif 3€/pers., enfants (5-10 ans) et groupes (+ de 10) : 1€/pers.
Parking gratuit

Pour tout renseignement :
Les Amis du Moulin de St Pierre
Chemin du Cirque du Bout du Monde
34520 Saint Pierre de la Fage
Tél : 04 67 44 62 31 – 06 14 46 21

Une jolie balade facile, 8 km en boucle au départ de St Pierre de la Fage.

De la chapelle du village, prenez la piste forestière qui monte dans la forêt de Parlatges. Continuez sur cette piste jusqu’à une pâte d’oie, prenez le sentier sur votre gauche.

Vous arrivez à une petite clairière, traversez celle-ci, prenez la voie ombragée en fin de prairie, entre draille et buissière, ce chemin vous conduit à « la bergerie de Tédénat ».

La vue y est imprenable sur le Larzac méridionale. A l’Est sur la plaine d’Azirou et la crête de la Séranne, au Sud sur la combe rocheuse du Goutal, le pic St Baudille extrémité Sud de la Séranne (848 m) et le rebord boisé du plateau du Larzac (forêt de Parlatges).

Tout prés de là, se trouve un lieu (désormais interdit d’accés par arrêté municipal), « La cave de Vitalis » (Commune de La Vacquerie et Saint Martin de Castries), connue au début du XIXe sous le nom de « cave
fromagère de Combe Roujal ».

Ancien lieu en sous-traitance pour Roquefort, comme cave de pré-affinage des fourmes de Brebis avant leur transfert dans les caves de Roquefort.
Son appellation actuelle vient du nom d’un propriétaire de Lodève : Hubert Vitalis.

Prendre la piste de droite, qui s’engage dans la foret domaniale de Parlatges et descendre sur 2km jusqu’au village de la Vacquerie et Saint Martin de Castries.

Une fois dans le village avant le calvaire, emprunter la ruelle à droite, tourner à droite et ignorer le chemin qui monte à gauche. La rue devient un chemin bordé d’arbres et de murets. Après 2 km, vous revenez à un carrefour sur la piste de départ, descendez sur votre droite jusqu’à Saint Pierre de La Fage.

Fiche technique :
Distance: 8.4Km
Dénivelé: 170 M
Altitude: min 620m/max 790m
Durée: 2h30

A la mi-juin, par un beau ciel bleu, il est agréable de flaner le long des passages à l’ombre dans la forêt, en montant vers « le pas de la cabane ». Tout au long du chemin, les champs et prairies, milieux d’exception intimement liés à la vie agricole caussenarde, ont pourtant toujours été exploitées (défrichage, brûlage, épierrage, pâturage). Le maintien de ces milieux ouverts et de leur richesse floristique est donc intimement lié à la présence d’activités humaines. On y trouve encore localement des espèces de plantes « messicoles », c’est-à-dire des plantes qui poussent dans les champs de céréales (bleuet, nielle…). La forêt domaniale de Parlatges se colore d’une étonnante variété de fleurs sauvages… et des fraises des bois. Une belle découverte pour les amateurs de botanique. La richesse en orchidées et le fort taux d’endémisme des espèces végétales présentes (espèces ne poussant pas ailleurs) font la réputation des « Causses Du Larzac ». Fiche Technique : Distance: 3.5Km Dénivelé: 120 M Altitude: min 620m/max 740 Durée: 1h30

(forêt domaniale de Parlatges)

La légende dit qu’autrefois on y amenait les enfants qui avaient des problèmes d’élocution.

Une agréable découverte de la belle forêt de Parlatges où il fait bon de se promener dès les premières douceurs du printemps, parmi les Pins d’Autriche, les chênes blancs et les érables.

Départ : se garer sur le parking situé à côté du carrefour des pistes sur la commune de Saint Pierre de la Fage (suivre le marquage).

Suivre la piste forestière sur une centaine de mètres puis prendre le chemin qui descend a droite (marquage jaune).

Monter le chemin étroit puis à l’intersection,prendre la piste forestière à droite, continuez jusqu’à la Fontaine des oiseaux.

Pour le retour, la prochaine intersection prendre à gauche et monter jusqu’au prochain carrefour puis prendre à nouveau à gauche pour arriver au « Pas de Cabane » (clairière).

Reprendre à gauche pour redescendre par la large piste sur Saint Pierre de le Fage.

Retour au parking

Fiche Technique
Difficulté : très facile
Durée : 2 heures
Distance : 5 km
Dénivelé : 140 m

(Grand réseau de 4300m de développement et 234m de profondeur) L’aven des cochons, est un abîme, (attention, pour votre sécurité, il est essentiellement accessible aux spéléologues confirmés). Cette cavité de formation géologique caractéristique du Larzac, doit son nom aven à la langue Occitane signifiant simplement « gouffre » ou « abîme ». Il fut formé par l’effondrement de la voûte d’une cavité karstique (ou grotte) dû à la dissolution des couches calcaires par l’eau de pluie. Son ouverture dans le sol présente la forme d’un puits vertical ou sub-vertical, ce qui la rend difficilement accessible sans matériel spécifique. La première exploration est faite seulement le 21 juillet 1931, par le Père Pouget F., principal pionnier (injustement oublié de nos jours) de la Spéléologie du Larzac Méridional. Le spéléo-Club de Montpellier (1953) découvre 300 m. de vastes galeries et aboutit en trois séances à -155m. et les années suivantes, d’autres prolongations latérales, la cavité atteint 890m. de long. 1966, le GERSAM découvre 500 m. de vastes continuations, (410m en 1974, 200m en 1975 à 1978). C’est en 1980, les efforts effectués depuis des générations, ont enfin été récompensés par la découverte d’un nouveau réseau: 1800 m. de galeries et de puits sont parcourus, la côte -234m est atteinte.

A la sortie du village coté route du Caylar, au départ de la lavogne du village, prenez le chemin principal en direction du nord. Après un bon Kilomètre, celui-ci bifurque sur la droite. Continuez, quelques centaines de mètres plus loin, vous apercevez alors le premier menhir sur votre droite. Tournez alors sur votre gauche sur le chemin descendant pour ne plus quitter le sentier jusqu’au corps de ferme.

Un lieu isolé, calme, une halte éloignée de l’urbanisation, à l’atmosphère si particulière. Balade au milieu d’étendues à l’allure de steppes car herbagées et parsemées de buis, de chênes vert et de menhirs.

Puis sur les hauteurs, le corps de ferme en partie en ruine se distingue entre terre et ciel, « la Vernède ».

C’est l’occasion de faire une pause et de découvrir des ruines du XVIIe siècle à l’architecture traditionnelle, implantées dans un milieu voué à l’agropastoralisme, en équilibre avec une faune et une flore typique des causses.

Le pâturage et l’entretien de ces « parcours » par les Hommes depuis 5000 ans ont permis l’ouverture des milieux en favorisant l’herbe au détriment des buissons et des arbres et l’implantation d’une biodiversité typique des milieux ouverts.

Du parking, suivre la route à gauche entre les maisons (à gauche, ancien pont de la Doumergarie) jusqu’à la D25E1. L’emprunter à gauche et passer devant le Château de Font Rose.

Continuer par la route sur 150m, puis monter à droite par un chemin cimenté. Le quitter peu après à gauche pour s’engager sur un sentier bordé de murets qui monte et serpente en sous-bois puis entre des parcelles cultivées.

À la sortie des champs cultivés, ignorer le chemin en face pour monter à droite à travers la forêt. Le sentier sinueux rejoint le chemin caladé (empierré) du Sel (à cause des marches, les charrettes devaient avoir des roues cerclées de fer, d’où le nom de Camin Farrat).

Monter à droite sur 200m en direction du Cirque du Bout-du-Monde

Quitter et s’engager à droite sur un sentier bien tracé, en balcon. Le suivre jusqu’au ruisseau la Brèze.

Ne pas le franchir et préférer le sentier qui descend à droite ; il suit le cirque calcaire couvert d’une belle pinède (panorama sur la vallée, les cultures, les vergers et le hameau de Gourgas). Passer plusieurs ruisseaux : l’Aven, le Figaret, Plus loin, franchir un chaos rocheux et continuer par le sentier (prudence aux abords des falaises).

Après la traversée du Rieussec, il débouche sur une large piste dans les pins noirs. Emprunter la piste sur 1km et atteindre un croisement.

Laisser la piste qui monte en face et virer à droite pour continuer à descendre vers le hameau.

À la fourche, suivre la piste de gauche, laisser un chemin sur la droite et atteindre la route ; la suivre à droite.

Aux premières maisons, quitter la route pour s’engager à gauche sur un sentier descendant et rejoindre un gué. Franchir le ruisseau de la Brèze, puis tourner à gauche pour regagner le point de départ

Fiche Technique :
Durée moyenne: 3h20
Distance: 8.2km
Dénivelé: de 278m à 492m
Difficulté : Moyenne
Retour point de départ : Oui

(Circuit court, tonique, belle montée, grande descente, parcours roulant)

Depuis le parking situé à gauche à l’entrée de St Pierre de la Fage en arrivant du côté du Moulin, prendre tout droit la rue Barry puis 1ere à gauche et 1ere à droite. Vous suivez alors le GR de Pays ainsi que le Réseau Vert sur 1500 mètres jusqu’au Pas de Cabane puis prenez à gauche et suivez la piste dans la forêt domaniale de Parlatges qui vous amène au milieu du hameau du même nom.

Après avoir traversé le pont et vous être rafraîchi à la source, prenez à gauche sur 2100 mètres environ en ignorant toutes les pistes qui partent de part et d’autres.

Prendre le chemin situé à gauche et après un virage en épingle marqué, l’itinéraire sur une piste forestière entame une remontée assez pentue sur 2500 m jusqu’à une citerne DFCI (Défense Forêt Contre l’Incendie)

La piste contourne la citerne par la gauche, ignorez le chemin d’en face et 150 m plus loin prenez la piste à gauche sur 2 km. Au prochain embranchement ignorez la piste en face et prenez à droite le virage en épingle. Vous arrivez alors au point le col du Jouquet.

Ignorez les deux pistes qui arrivent à droite et prenez la troisième en direction de St Pierre de la Fage qui abrite aussi le Réseau Vert. 1 km plus loin vous laisserez à gauche le sentier emprunté à l’aller et utiliserez la piste forestière prise au départ à contresens.

Fiche technique :
Circuit: 16 km
Altitude: min 398 m/max 771 m
Dénivelé: 461 m

Le Saviez vous ?

Brûlage des déchets verts

Le brûlage à l'air libre des déchets verts est interdit. Plus d'informations sur cette infographie.

Défibrillateur

En cas d'urgence, un défibrillateur se trouve dans le bâtiment « la cure » situé face à la salle des fêtes.

Salle des fêtes

Conditions et tarifs rubrique Infos pratiques du site internet.

Passage des poubelles

La collecte dans nos hameaux s’ effectue le lundi matin.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Actualités récentes

Pierre-Marie BERTRAND
Tèl : 04 67 44 51 94
Mail : pierremarie.bertrand@orange.fr
Blog Midilibre : Saint-Pierre-de-la-Fage

Envoyez un message

Envoyez un message à la mairie du village.

Newsletter du village

Restez informés de toutes les actualités du village

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies